logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

23/11/2010

MEDIATOR, la mort

Un nouveau drame sanitaire se profile à l' horizon avec ce médicament qu'est  le MEDIATOR. Comment se fait il que lorsque d'autres pays ont interdits ce médicament, la France a continué la commercialisation de ce médicament malgré les alertes de l'Afssaps qui avance le risque certain de complications cardiaques  ou décès. Début des années 90 déjà, il est demandé de ne pas prescrire ce médicament pour les cas d'obésité, fin 90 une demande instante est faite par l'Afssaps pour retirer ce médicament, le gouvernement de l'époque avec L. Jospin premier ministre et Kouchner et Gillot ministres de la santé et de la sécurité sanitaire décide de ne rien faire, il faut aujourd'hui un gouvernement de droite pour éviter une catastrophe sanitaire  telles que celles connues en France dans las années 80, avec la sang contaminé et celui de l'hépatite  C,sous la férule de F. Mitterand.

Il faudrait être mesquin pour penser à une certaine accointance  de certains membres du parti socialiste avec les laboratoires pharmaceutiques, étant donné que le P.S. c'est attaqué de façon virulente à la vaccination générale contre la grippe A, accusant le gouvernement de F.Fillon et la ministre de la santé, J. Bachelot de généraliser un vaccin qui ne trouve pas sa justification que dans celui de remplir la poche des laboratoires pharmaceutiques, allant même jusqu'à évoquer d'un risque sanitaire et de séquelles que ce vaccin pourrait entrainer.

Mais il faut aussi se poser la question de savoir combien de diabétiques seraient décédés prématurément , durant la même période, sans prise de ce médicament.

Le 17.11.2011. titi.unblog .fr

Commentaires

Ne pas oublier que de nombreux malades atteints par le diabète prennent le générique Benfluorex. Mediator avait été retiré du marché notamment aux États-Unis en 1997 grâce à la FAD (comité d'experts indépendants à l'autorité américaine de réglementation des médicaments et des aliments). Le labo s'est empressé de vendre le Mediator sous un nom de générique, qui en fait les frais ? Nous pauvres Européens, quoiqu'en 2009 (12 mois avant la France) ce médicament a disparu en Italie mais pour le générique qu'en est-il ? L'Afssaps n'est pas un organisme indépendant, nous pouvons continuer à nous gaver de poison, il paraît que l'on ne risque rien, c'est l'Agence française qui nous l'a dit !
Marie

Écrit par : Marie | 24/11/2010

C'est bien ce que dénonce, le manque de réactivité de certains responsables politique.
Mais faut tout de même penser que bien des personnes sont encore en vie à ce jour par la prise de ce médicament. Il est toujours difficile de prendre la décision d'autoriser ou d'interdire un médicament.
Il suffit de prendre l'exemple du vaccin contre la grippe qui a soulever une fronde sous le prétexte que ce n'était que pour enrichir les laboratoires pharmaceutique. mais que se serait il passé si l'épidémie de grippe avait l'ampleur pensée et qu'il ait des milliers de malades et de décès.
Mais ce sont les laboratoires qui effectuent des recherches pour aboutir à des médicaments de plus en plus ciblés et efficaces.
Je comprends que les personnes touchées par ce manque de réactivité demandent réparation morale ou financière, hélas la perfection n'existe pas. Je suis moi même atteint d'une grave maladie et suis passé 4 fois sur la table d'opération depuis 2002, et je me dit que sans eux je ne serais plus là et si un jour ils "loupent" leurs coups j'aurai toujours gagné 8 ans de survie en leurs faisant entière confiance.
Toute ma sympathie aux personnes touchées par ce drame sanitaire.
jean Marc

Écrit par : thirion | 24/11/2010

Merci pour ta réponse, prend soin de toi
bisous
Marie

Écrit par : Marie | 24/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique