logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

20/02/2011

La FRANCE et le monde en danger

La crise mondiale se répercute de plus en plus fortement dans plusieurs pays comme la Grèce, l'Irlande, le Portugal, l'Espagne, etc, à quand le tour de la France.

Quelle est la capacité réelle de financement de la France. Les charges incombant à l'état sont pléthores; Il y à le propre coût de notre gouvernement avec ses ministres, sénateurs, députés avec le personnel qui y est rattaché. Les conseils régionaux avec un personnel très nombreux. L'armée est le premier budget de notre nation, l'éducation nationale absorbe également une importante part de nos ressources. La justice comme de nombreuses institutions ou services tel l'équipement routier, le corps des sapeurs pompiers, des secouristes, la recherche scientifique, les groupes d'étude économique, sociale, de l'histoire, d'analyses et de réflexions en tous genres, la formation de nos jeunes et moins jeunes, tous ces instituts de statistiques etc. Tous ne sont que gros consommateurs de nos finances sans l'apport d'aucune richesse.

Pour faire face à  ces énormes dépenses ce sont les seuls ouvriers et employés, qui représentent environ 30% des salariés, qui contribuent à ce financement. Ces 30%  de force active et productrice de richesses ont également à leurs charges toutes les charges stériles de richesses comme les instituts de sondages, les médias audio et télé, les sportifs aux salaires indécents, etc. Tout cela se paie par la publicité qui est forcément répercuté sur toutes nos dépenses.

Il est difficile de penser qu'un actif sur trois puisses supporter l'ensemble des toutes ces dépenses. Le déficit qui alourdit encore la charge financière de notre pays est également à prendre en compte, avec des intérêts phénoménaux, ce qui n'était pas le cas avant le début des années 80. La France et d'autres pays vivent au dessus de leurs moyens et à terme c'est le crash.

Les évènements actuels en Afrique du nord, ne font qu'accentuer la fragilité financière de notre société "civilisée". Une certaine tendance commence à naître; les citoyens aisés achètent de plus en plus d'or. Lorsque l'ensemble de la population qui n'aura plus confiance en la monnaie papier, qui est devenue artificielle, se rendra à sa banque nationale pour convertir ses billets en or, qui doit représenter la contrepartie de ces billets, le crash financier le plus important jamais connut  s'étalera au grand jour. Les réserves en or ne couvriront plus la monnaie papier, et  le système monétaire mondial s'effondrera littéralement.

Tout cela peut laisser à méditer, l'homme dans sa cupidité pourra et voudra t' il faire marche arrière, le doute est possible car les nantis, au contraire ne feront qu'accroitre leurs pouvoirs financiers au détriment des plus démunis, avec émeutes et famines, comme c'est déjà le cas dans certains pays.   Le monde a évoluer pendant des siècles, mais il va obligatoirement régresser par la force des choses.

Le 20.02.2011 titi280955.unblog.fr

15/02/2011

N. Sarkozy déboussolé?

N. Sarkozy semble quelque peu désordonné et tire sut tous ce qui bouge.

Lors de l'émission télévisée face aux Français, il met en avant sa réforme des retraites réussie, en réalité elle bien loin de l'égalité des régimes de retraites qui faisait partie de son projet de gouvernement: ce sont les salariés du rivé  qui paient le tribu le plus fort à cette réformette: les enseignants et fonctionnaires, bien qu'un effort leur a été demandé, bénéficient d'un régime particuliers très avantageux par rapport à celui des salariés du privé. Le bouclier fiscal qui était selon lui une nécessité pour relancer la croissance de notre pays était un projet phare. Sur ces deux point il fait marche arrière.

Son indignation envers la magistrature et la mise en cause de celle ci est impulsive et non contrôlée.Bien que la majorité des français ne voient en notre justice qu'une corporation qui ne travaille que pour la délinquance, et non pour préserver le citoyen, les propos n'ont absolument pas été pensés et créent ainsi une crispation encore plus forte qu'auparavant de la magistrature à l'encontre du gouvernement de M. Sarkozy.

Voler au secours, tête baissée, d'une Française expatriée au Mexique avec un trafiquant de drogue et preneur d'otages sans en mesurer les conséquences est suicidaire, il s'agit là encore d'un humanisme certain mais qu'il faut traiter avec circonspection. Car qui peut imaginer que cette Française ne soit pas au courant des agissements de son compagnon est impossible à admettre, d'aucun plus que cette femme ne semble pas arriérée mais plutôt instruite. Vouloir imposer à un pays des lois qui ressemblent aux nôtres est une grave erreur politique qui peut amener à une crise diplomatique plus néfaste pour la France que pour le Mexique. Cette attitude est d'autant plus incompréhensible que M. Sarkozy est pour une justice plus sévère dans notre pays envers les délinquants sexuels ou autres.

M. Sarkozy parait totalement désordonné, ne sachant plus que faire, il abandonne ces promesses électorales et bien que la crise passe par là, tout cela est déconcertant. Le risque de ces agissements est que la seule personne bénéficiant est M. Le Pen. Le P.S. et la gauche sont comme une volée de moineaux qui s'ébroue dans les sens pour récupérer quelques graines et essayer de grossir plus que l'autre. Il y fort à parier que le front national soit au deuxième tours des présidentielles: la droite et la gauche sont totalement perdues.

Le 15.02.2011 titi280955.unblog.fr

10/02/2011

ENSEIGNANTS en Grève

Une partie des enseignants ( environ 17%) est à nouveau dans la rue, contre la baisse de leur effectif. Il est évident qu'il y a un gros problème dans notre système éducatif.

Nos jeunes bacheliers, avec ou sans mention, ne sont plus en mesure d'effectuer une opération de base comme, une soustraction, une multiplication, une division sans calculette, ne parlons même pas de l'extraction d'une racine carrée. Leurs connaissances en français est tout aussi éloquente, diplômés, ils retournent vers des cours privés pour être en mesure de rédiger une offre de candidature à un emploi, sous peine que leurs courriers ne rejoignent inévitablement les déchets.

Tout cela est paradoxal puisque, pendant des décennies la quantité des enseignants ( entre 11 et 12 par élève) n'a cessé de croitre, on est en droit de penser avoir accès à une instruction de plus en plus performante, hélas, il faut se rendre à l'évidence, plus il y a d'enseignants moins nos jeunes sont instruits. C'est la preuve même que plus le nombres des enseignants augmente plus nos enfants régressent en savoir. L'inefficacité de notre corps enseignant peut s'expliquer par un tel esprit d'équipe, que chacun compte sur l'autre pour faire le travail. A cela il faut sans doute rajouter l'absentéisme hors du commun  et la baisse des heures de  cours. Il y a un point où les enseignants sont arrivés à progresser, c'est de demander à des gamins de sécher les cours et de les faire descendre dans la rue, ou dans le refus de faire passer les examens "blancs", bien sur pour le meilleur de nos enfants.

Il y a de fortes chances que ces grévistes (qui je le rappelle sont une minorité, puisque seul environ 17% en font partie,  pourrissent ainsi la vie des parents d'élèves), correspondent à ceux qui s'indignent que les forces de l'ordre interpelle au sein d'un établissement scolaire un gamin en possession de drogue, et se plaignent de la prolifération de celle ci au sein des établissements scolaires. Et sans doute les mêmes, qui se plaignent que le gouvernement ne traite pas l' incivilité et les violences dans les établissement scolaires, et qui refusent que les forces de l'ordre interviennent pour rétablir ce qu'eux n'ont pas réussit à maintenir contrairement à leurs ainés qui avaient le sens du devoir.

Le gouvernement n'a pas le droit de pénétrer au sein des établissements scolaires, c'est chasse gardée des enseignants, mais il est responsable de ce qui s'y passe, et ce n'est pas en continuant à augmenter les effectifs que cette situation s'améliorera. Après avoir céder durant des années à la pression du corps enseignant, le résultat est sans équivoque; augmenter les effectifs en permanence est inversement proportionnel au résultat escompté.  C'est l'histoire du chat qui se mord la queue.

Le 10.02.2011. titi280955.unblog.fr

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique