logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

31/10/2011

COUP DE GUEULE

Le 16.09.2011 j'ai adressé un courrier à M. Xavier Bertrand, ministre de la santé, concernant des problèmes de remboursements de soins.

Nous sommes 31.10.2011, et je n'ai pas la moindre réponse, ce que j' estime être du mépris envers les Français.

 

Je fait donc ci dessous copier/coller du courrier du 16.09.2011 ainsi que celui que j'adresse le 2.11.2011 aux trois réceptionnaires du premier courrier.

Le 31.10.2011. titi280955.unblog.fr

 

 

Copier/coller courrier du 16.09.2011.

Copies courrier à : -Nicolas Sarkozy

-Céleste Lett

 

 

MINISTERE DE LA SANTE

M. Xavier BETRAND

14, av. Dusquenes

75000 PARIS

 

Monsieur le Ministre,

 

Dès le 7/10/2010, j’ai alerté Mme R.Bachelot sur mes problèmes d’accéder à des soins bien spécifiques. N’ayant aucune réponse de sa part je réitère ma demande de prise en charges de ces dépenses spécifiques auprès de vos services. Vous avez eu la décence de me répondre et me diriger vers ma Caisse Primaire Maladie pour cette prise en charge par le fonds d’action sanitaire et sociale, ce que j’ai fait.

Le, 20/04/2011 je me rends chez Mme Anicée STEIBEL, Pédicure-Podologue, elle me confirme que des semelles orthopédiques étaient nécessaire, coût de la consultation 28 euros, mais il lui faut une prescription médicale de mon médecin traitant, coût de la consultation 23 euros. J’expédie donc le devis d’un montant de 118 euros de Mme Anicée STEIBEL ainsi que la feuille de soins.

 

La CPAM ne semblant pas traiter les feuilles de soins médicales papier avec toute la prudence nécessaire, il m’a fallut dans un premier temps leur fournir la feuille de soins, suite à ma réclamation du manque de remboursement. Je réexpédie une copie de la feuille de soins que j’avais fait (Puisque ce cas est fréquent pour les feuilles papiers), signée en temps que duplicata avec cachet de la Pédicure-Podologue, la CPAM me renvoie un courrier me demandant l’original que bien sur je n’ai pas, je retourne donc chez Mme Anicée STEIBEL qui me refait un duplicata papier. L’histoire ne s’arrête pas là, la CPAM me renvoie un courrier me demandant le devis de la Pédicure- Podologue, ce qui n’est pas fait dans les courriers précédents, j’étais en droit de penser que la CPAM avait ce document, hélas non (la CPAL a donc égaré les 2 documents), je m’exécute et lui fait parvenir ce précieux devis. Après toutes ces pérénigrations, le 23/08/2011 la CPAM effectue un remboursement royal de 2,21 euros pour la consultation de la Pédicure-Podologue d’un montant de 28 euros, Mme Anicée à cocher la case soins en rapport avec ALD, car selon elle il est assez fréquent que suite à des séances de radiothérapie et de chimiothérapie ce genre de problèmes surviennent. Ce même jour je reçois un courrier m’annonçant qu’ elle prenait en charge la somme de 27 euros pour les semelles, soit un total de (2.21 + 27,oo) 29,21 euros pour une dépense de (28 +118) 146 euros, estimant certainement que l’indemnité d’invalidité que je perçois , qui comme vous le savez correspond à 50% de mon salaire médian, est largement suffisante pour face à mes problèmes de soins.

 

Ce qui me console c’est qu’à force de marcher comme un canard boiteux, les articulations des hanches s’usent de manière anormale, la prise en charge de la prothèse de hanche sera elle prise en charge. C’est évidemment là une énorme économie pour la Sécurité Sociale. C’est certainement l’habitude de ponctionner les plus démunis pour faire profiter la manne énorme de la Sécurité Sociale à des causes plus nobles comme celle de régler des frais, d’hébergement au centre de réadaptation de Schirmeck, qui consiste à facturer à la CPAM des journées en hébergement complet, sans décompter les repas et nuitées passées hors de l’établissement, et celui de convoquer en « villégiature » un patient 6 jours avant les premiers soins. Il y a là certainement de nombreuses voix en causes avec le soutien des bénéficiaires de cette manne, et les voix de tous les Français qui ont bien comprit le système et se rendent dans ces centres pour se reposer et accessoirement participer aux exercices.

 

Je vous demande comment procéder pour être déchu de la nationalité française afin d’âtre apatride, et ainsi en situation irrégulière et avoir accès à certains soins gratuits. Bien que j’ai un doute sur le fait la CPAM prenne ces soins en charge puisque, j’ai cotisé à Sécurité depuis l’âge de 16 ans jusqu’à ma mise en invalidité, ce qui n’est pas le cas des clandestins, surtout que la CPAM m’attribue déjà royalement une indemnité d’invalidité qui correspond à la moitié de mon salaire médian.

 

Je ne suis qu’un citoyen lambda qui subit l’incompétence et le gaspillage de l’argent des Français. Je suis à coup certain que bien des Français sont dans la même position que la mienne. Et ce que j’entends autour de moi n’est guère rassurant, car pour la majorité des Français tous les politiques sont des « pourris », alors faire confiance au gouvernement actuel qui fait beaucoup d’effets d’annonces mais souvent ces idées sont abandonnées en chemin, ou ne vont pas au bout de la réforme comme celle des retraites qui, ne touche sérieusement qu’une partie de la population épargnant le monde enseignants, les fonctionnaires et la SNCF. Pour ce qui est du PS qui a toujours été laxiste, qui refuse de prendre des sanctions contre M. Guérini, un PS qui continue à soutenir DSK qui a un problème évident avec le sexe et, sont prêts à l’accepter dans leur gouvernement selon certain, pas une ou un n’a condamné l’attitude de DSK. Et avec toutes les analyses de nos concitoyens qui estiment que si la Grèce en est arrivée au point de faire sauter l’Europe c’est bien à cause d’un gouvernement socialiste, et l’autre réflexion c’est que heureusement que ce n’est pas la Ségolène qui est au pouvoir sinon nous aurions plongé avec la Grèce, comme par solidarité. Alors tant qu’a faire autant boire le calice jusqu’à la lie, et pourquoi ne pas essayer Marine, qui y a t’ il à perdre . Je parle là de nombreux étudiants qui ne savent plus où ils vont, des ouvriers, commerçants, artisans et petites gens qui tiennent ces propos, seules les personnes aisées ne partagent pas ce point de vue.

 

Dans l’espoir d’une éventuelle réponse,

 

Recevez, monsieur le Ministre, mes salutations.

 

p.j. -courrier CPAM

-devis Anicée Steibel

- feuille de soins Anicée Steibel

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Copies : N. Sarkozy, C. Lett.

 

Ministère de la Santé

M. Xavier BERTRAND

14, av. Dusquenes

75000 PARIS

 

Monsieur,

 

Le 16/09/2011, je vous vous ai adressé un courrier concernant mes problèmes pour le remboursement de soins orthopédiques. Cela fait plus de 6 semaines et pas la moindre réponse.

 

Mis à part Mme Bachelot qui n’a jamais daigné m’adresser une réponse, vous même, M. Sarkozy ou M. Lett, répondaient à tous mes courriers, même s’il s’agit d’un courrier bateau. Là, pas la moindre réponse, le respect du concitoyen semble être bien loin.

 

Le manque de réponse de votre part me frustre particulièrement, puisque sur les ondes vous ne faites que répéter que chaque citoyen à accès aux soins, ce qui n’est pas la vérité dans mon cas.

 

Ci-joint copie de deux articles que j’ai publié sur plusieurs sites de sorte que, les Français se rendent compte à quoi servent leurs cotisations. Et également être au fait de la manière sont considérés les concitoyens pour ce qui est de la prise en charge des soins médicaux, sauf exception faite des étrangers en situations irrégulières, qui eux ont un statut particulier.

Peut être y trouverez là une manière de réaliser des» » économies imparables à la sécurité sociale. »

Jean Marc THIRION

 

p.j . copies articles « coupe de gueule » et « économies imparables à sécurité social

 

s

 

Copies : N. Sarkozy, C. Lett.

 

Ministère de la Santé

M. Xavier BERTRAND

14, av. Dusquenes

75000 PARIS

 

Monsieur,

 

Le 16/09/2011, je vous vous ai adressé un courrier concernant mes problèmes pour le remboursement de soins orthopédiques. Cela fait plus de 6 semaines et pas la moindre réponse.

 

Mis à part Mme Bachelot qui n’a jamais daigné m’adresser une réponse, vous même, M. Sarkozy ou M. Lett, répondaient à tous mes courriers, même s’il s’agit d’un courrier bateau. Là, pas la moindre réponse, le respect du concitoyen semble être bien loin.

 

Le manque de réponse de votre part me frustre particulièrement, puisque sur les ondes vous ne faites que répéter que chaque citoyen à accès aux soins, ce qui n’est pas la vérité dans mon cas.

 

Ci-joint copie de deux articles que j’ai publié sur plusieurs sites de sorte que, les Français se rendent compte à quoi servent leurs cotisations. Et également être au fait de la manière sont considérés les concitoyens pour ce qui est de la prise en charge des soins médicaux, sauf exception faite des étrangers en situations irrégulières, qui eux ont un statut particulier.

Peut être y trouverez là une manière de réaliser des» » économies imparables à la sécurité sociale. »

Jean Marc THIRION

 

 

 

p.j . copies articles « coupe de gueule » et « économies imparables à sécurité sociale

 

Le 31.10.2011. titi280955.unblog.fr

26/10/2011

Le cynisme du lien social.

A une époque ou chacun vit pour soi avec bien souvent une indifférence totale, voir du mépris envers l'autre, il existe toutefois des initiatives pour tenter de renouer des liens entre voisins. C'est le cas des journées pique nique de quartier, ou autres initiatives de ce genre. Cependant il en existe une réelle qui n'est jamais citée.

Il s'agit du lien social qui se crée régulièrement au sein des hôpitaux. En effet se retrouver seul, coupé de son entourage habituel, de sa famille ou de ces relations, n'est pas toujours facile à gérer. Il faut tout particulièrement rendre hommage à l'ensemble du corps médical, en passant par les médecins, infirmières, aides soignantes ainsi que tous les agents hospitaliers qui, tous font preuve d'une attention particulière à chacun. Un simple geste, un simple mot de sympathie prend une ampleur inconnue dans la vie de tous les jours. Une infirmière ou aide soignante qui vous dit quelques mots, l'agent hospitalier qui vous sert votre avec un petit mot, tout cela va droit au cœur et vous réconforte quelque peu, vous n'êtes plus un simple numéro, vous êtes quelqu'un, et il faut vraiment saluer ces personnes qui font encore preuve d'humanité, humanité qui à quasiment disparu dans la ville quotidienne, vous ne faites plus partie du "tiroir caisse" dans toutes ces grandes surfaces ou administrations.

Fréquentant régulièrement les hôpitaux pour diverses raisons et y séjournant trop souvent à mon goût,  j'ai constaté qu'un véritable lien social se crée au sein des  établissements, c'est, et je vais faire hurler,  le lien entre les fumeurs, réel lien social.
Après le repas se rendre dans un endroit  dédié, aéré et couvert pour être à l'abri des intempéries, la seule phrase: "c'est bon après manger", fait que la conversation s'engage immédiatement. Comme si le fait d'être considérés comme des parias au sein de notre société appelle à une sorte d'osmose de personnes du même bord. Et très vite le tutoiement s'instaure tout naturellement en tant que membre comme faisant partie d'une communauté bannie et montrée du doigt. Je ne parle pas du tutoiement systématique de bons nombres de nos jeunes qui, de toute évidence n'ont pas été initié au vouvoiement pas leurs parents ni par les enseignants qui considèrent qu'aucune différence ne doit être faite en manière de respect. Je parle du tutoiement de connivence, de respect de l'un envers envers l'autre, pas comme le vouvoiement qui lui est sérieux et amène le respect solennel, et la considération envers son interlocuteur.

Le fait de se sentir membre d'une communauté ouvre et facilite la conversation, et à chacun d'expliquer pour quelle raison il est là, pour parler de sa famille, ses enfants son travail, se confier, etc.. et de s'exprimer librement sans risque de railleries d'autres. Nous sommes tous dans le même panier, PDG, cadres, cadres supérieurs, employés, ouvriers, handicapés physique,etc... et bizarrement même les enseignants redescendent pieds sur terre. Chacun s'exprime, se confie, pas besoin de cellules psychologique pour se sentir exister comme tout un chacun. Puis au fil des rencontres il est question de la qualité des services, de la nourriture, de la météo, de politique, etc... et durant tout ce temps la maladie ou la souffrance n'existe plus. N'est ce  pas là un début de la fin du mal être et à la guérison que d'avoir le soutien de personnes totalement hors de notre entourage, je suis persuadé que si, car seul nous ne sommes rien.

Et quel plaisir de retrouver au fils des hospitalisations  un comparse rencontré quelques mois ou années auparavant, car c'est le sort de bien des invalides de passer "des vacances" à l'hôpital".

Pour pousser le cynisme de ce lien social si décrié, pourquoi ne pas tout simplement interdire la vente de tabac en France. Pas sur que nos détracteurs se présentent volontairement  pour prélever sur leurs feuilles d'impositions les milliards de taxes engrangées par le gouvernement, bien évidement pour le bien être de notre société.

Et à tout bien réfléchir, pourquoi faire la chasse aux sorcières pour le coût des soins prodigués aux fumeurs, car à coup sur ces damnés fumeurs vont décédés prématurément de l'ordre de 2 0 10 ans, peut être même plus tôt encore . Imaginé le coût des retraites, pensions qui n'auraient pas à être versé durant toutes ces années de vies perdues. Et alors là, toutes ces personnes parfaites, exemplaires, pourront bénéficier de ce surplus d'argent pour recourir à l'amélioration des retraites, et même permettre de subvenir totalement à leurs dépendances physiques qui arrivera obligatoirement avec ou sans fumée.

Le, 26.10.2011. titi280955.unblog.fr

23/10/2011

La défaite qui vaut bien des victoires.

Face à la Nouvelle Zélande, l'équipe de France de rugby a réalisé un match exceptionnel. Sans complexe cette équipe à dominer le match de bout en bout avec une détermination sans faille. Une défaite sur un score de 8 à 7 qui a une odeur de victoire. Avec un arbitrage moins partisan, l'issue n'aurait certainement pas été la même, et quelle dignité de ces joueurs qui ont assumé le fait d'avoir perdu face à un arbitrage partial.

Nos joueurs ont d'autant plus de mérite d'arriver à un tel de niveau de jeu, que les médias  n'ont pas cessé de les critiquer. Tous ces journalistes professionnels , qui se prennent pour des experts en tant que sélectionneurs mais qui n'ont aucune capacité pour exercer un poste aussi crucial. Tous ont mis à mal notre équipe de joueurs, sans oublier le sélectionneur qui a essuyé toutes les critiques possibles et imaginables.Les critiques sont nombreuses, peu importe le sujet, même si elles ne sont pures spéculations de ce qui se passe réellement au sein du vestiaire des bleus. La plus frappante est celle de la sélection de Morgan Parra qui c'est retrouvé à un poste que eux, les spécialistes, n'auraient imaginé et poussait donc forcément l'équipe de France à la médiocrité puisque ce n'était pas leurs choix d'experts avisés.

Toujours est il que, Morgan Parra a été le meilleur buteur de toute la compétition, toutes équipes confondues. A coup sûr si M. Parra n'avait été dans l'obligation de quitter la rencontre, sur blessure dès le début de la rencontre, celui ci aurait à coup sûr marquer un but sur les 3 tentatives manquées puisque sont taux de réussite est de 90%.

Tous ces experts grassement payés pour critiquer ces joueurs, n'ont ils pas une importance dans cette défaite plus qu'honorable. Mais cela fait partie de leur métier qui consiste à critiquer tous nos sportifs dès lors qu'ils sont performants, car dans le cas où il admettraient les qualités de nos sportifs, il y aurait beaucoup moins de "papiers de merde" à vendre, et comme ce sont pigistes, forcément beaucoup moins d'argent à gagner.

Le 23.10.2011. titi280955.unblog.fr

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique