logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/06/2011

Les Médias et la langue française.

Les médias avec tous leurs journalistes ne sont pas issus d'études scientifiques ou mathématiques, non, ils ont tous fait des études littéraires et soit ils ont séchés les cours, soit les cours étaient nuls et totalement inefficaces, puisque rien ne semble être rentré dans le crâne de nos journalistes, par contre crâner ils savent faire. Le sens des mots n' a pas du faire partie de leur formation littéraire.

Pour exemple l'un parmi d'autres, sur tous les médias  nous informent que maintenant le nombre de tués en Afghanistan s'élève à 61 depuis l'engagement de la France dans la lutte contre terrorisme. Il y forcément de très grosses lacunes dans leur savoir et le sens des mots.

Le petit Larousse, définition du verbe tuer: -causer la mort de qqn de manière violente.. . Il semble bien que nos journalistes confondent le verbe tuer avec celui de décéder ou de mourir sans acte de violence, le mot tué est donc inapproprié puisque sur les 61 "tués" référencés par les journalistes, pas mal d'entre eux sont décédés ou morts suite à des accidents de la circulation ou autres. Le nombre de décès et de tués n'est absolument pas le même, et, bien sûr ils ne sont capables de faire le décompte ne connaissant pas le sens exact du verbe tuer.

Ces journalistes agissent ils du fait de leur simple ignorance, ce qui serait une honte pour leur profession, j'en doute fort. Il s'agit plus certainement d'une information volontairement  dirigée avec, pour seul but  de mettre le gouvernement français mal à l'aise.

Il faut bien se mettre en tête que chaque information que les médias ne nous cachent pas (car cela est fréquent lorsque cela ne les arrange pas)  est sujette à caution, et avant de prendre pour argent comptant ces informations, c'est à nous de faire un travail de décryptage et de recherche de l'information exacte.

Oui l'information en France n'est plus objective mais subjective, cela promet aux prochaines élections.

Le 16.06.2011. titi280955. unblog.fr

10/06/2011

STRAUSS HAHN, TRON, FEMINISTES, où va t'on?

En ce moment tout les mouvements féministes sont vent debout contre le "madchisme" et l'inégalité des sexes, peut être serait il bon de savoir à quoi correspondent certains mots.

-Madchiste: Homme qui domine socialement la femme.

-Sexiste; Attitude discriminatoire fondé sur le sexe.

-Discrimination: Action de différencier un être, un groupe par rapport à un autre.

 

De la discrimination nous en faisons tous. Un fonctionnaire, un ouvrier, un employé, un chef d service, un cadre, un maire, un préfet, un député, un ministre, etc. Il est évident que toutes ces personnes qui n'ont pas le même rôle dans la société sont forcément discriminatoire envers l'un ou l'autre qui ne fait pas partie de son "clan".

Madchisme ce mot est usité par les féministes sexistes qui font la relation entre un mec, un mac, qui devient un "madcho". Cependant si même logique était appliquée pour le sexe dit faible, une nénette, une nana, devrait se transformer en "nadchiste" ou "nadchette", mais quel mot horrible, donc ces femmes se nomment féministes, c'est tellement plus charmant.

Dans les faits, à bien y regarder, ce sont les féministes qui sont les plus sexistes; il suffit de regarder ce qui se passe dans les tribunaux, où les femmes sont les plus nombreuses à prononcer des condamnations. Dans les affaires de mœurs sur mineurs la femme naturelle n'écope bien souvent que d'une peine avec sursis, alors que l'homme lui aura droit à de la prison ferme, sans doute que la proximité de la femme fautive est plus bénéfique que celle de l'homme. Le sexiste de la part des féministes est sans limites: un homme caissier dans un supermarché fera la raillerie de celles ci, de même qu'un homme sage femme est mal vu par la gente féminine, etc.

L'homme est convaincu  que la femme à toute sa place dans notre société, qu'elle est aimante, protectrice,dévouée et ne compte pas son temps. Cependant la grande majorité des hommes pensent que la femme n'est pas apte physiquement pour être maçon, bucheron ou tout autre travail lourd physiquement. L'homme s'arroge l'autorité et l'obligation de protéger sa famille, l'homme est galant (mot qui serait péjoratif s'il s'appliquait à une femme). C'est doute cet aspect que les "chiennes de garde" qui dénoncent à tout va, n'importe quelle attitude de l'homme , dès qu'un homme agit cela est automatiquement "madchiste". Même la galanterie de nos jours est parfois risquée, car cela pourra être interpréter comme harcèlement sexuel devant un tribunal parce qu'une femme veut se venger d' un homme, ou va t' on.

De plus ces féministes devraient balayer devant leurs portes avant de se lancer dans une bataille sans merci contre l'homme. L'affaire Strauss Kahn révèle des failles dans leur moralité" irréprochable"; une femme qui accepte que son époux "chasse"  à tout va sans se révolter et laisse faire dans le seul but de devenir le première dame de France n'est pas  spécialement honorable. Une autre qui se dit victime d'une tentative de viol qui se réveille des années après, elle n'avait pas porté plainte parce que sa mère, membre du PS. lui a demandé de se taire, étrange attitude de la mère qui est censé protéger sa fille, et étrange attitude de la femme qui n'a aucune estime de soi. Oui tout cela est bien lamentable et ne grandit pas la femme telle que je l'entends. Alors stop aux excès et que chacun reste digne..

La femme et l'homme  sont deux êtres bien distincts, complémentaires, indispensables l'un pour l'autre, alors vouloir à tout prix critiquer le sexe dit fort, qui en réalité est bien souvent le jouet de la femme, semble surannée.

Que chacun reste à sa place, l'homme en homme, la femme en femme, et les vaches seront bien gardées, et tout le monde y trouvera son bonheur.

Le 10.06.2011. titi280955.unblog.fr

05/06/2011

HOLLANDE, MITTERAND: Le Clo(w)ne

Ce jour j'ai regardé l'émission politique de 19 heures  sur BMV TV, et qu'elle soit disponible ou pas en poscast,  j'invite ceux qui le verront dans l'une de ses prochaines interventions télévisées de l'observer, car il aura forcément ses mêmes attitudes.

F. Hollande veut se mettre dans la peau de F. Mitterrand. Son phrasé avec ses pauses, ses hésitations pour mieux peser sur le poids des mots. Sa gestuelle avec son coude droit appuyé sur le pupitre l'avant bras relevé avec l'extrémité des doigts qui se rejoignent en forme de calice, ses deux mains  bien à plat devant lui. Il force le mimétisme jusqu'à cligner excessivement des paupières lorsqu'il y pense, il essaie dans la mesure de ses capacités d'acteurs, d'imiter la voix de F. Mitterand, cela en devient pathétique.

Toute cette mise en scène n'est faite que pour donner l'illusion, et rappeler à certains le mémoire de F. Mitterand, puisque ces attitudes l'ont amenées à la magistrature suprême. Peu importe les réponses qu'il apporte, le grand jeux de la mystification est en marche.

Quelle satisfaction personnelle de devenir le deuxième homme politique Français  président de la République en bernant tout son beau monde.

Le 05.06.2011. titi280955.unblog.fr

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique