logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/10/2011

Economies imparables à la Sécurité Sociale.

Suite au dépistage colorectal gratuit, le laboratoire demande de me rendre chez mon médecin traitant (23 euros) afin qu'il me délivre une prescription, pourquoi ne pas délivrer automatiquement la prescription puisque c'est une nécessité.

Je me rends donc chez un spécialiste des maladies de l'appareil digestif. Celui ci me demande si je désire être anesthésié, comme j'ai subit une quinzaine d'anesthésies depuis 9 ans, et qu'il y toujours un risque, si minime soit il, je répond non à une anesthésie si elle n'est pas obligatoire. Il me fixe donc un rendez vous à son cabinet. Une fois la coloscopie réalisée je demande un bon de transport VSL , (je ne suis plus en mesure de conduire depuis mon opération d'un cancer en 2002), il me répond qu'il ne peut pas mais que si j'avais été hospitalisé et anesthésié, alors il n'y aurait eu aucun problème pour prendre les déplacements en charge, je réside à 10 kilomètres.

Voilà comment résonnent  nos têtes pensantes: afin de faire des économies sur les trajets qui, je l'admet bien souvent ont été abusifs, c'est simple pour que le transport en VSL soit pris en charge, il ne faut pas se rendre dans le cabinet du spécialiste mais c'est beaucoup plus simple que cela. Il suffit de se rendre à une visite d'anesthésie dans un hôpital, puis se faire admettre à l'hôpital pour une admission qui bien sur sera facturée tout comme l'anesthésie qui n'est pas obligatoire, mais un certain confort puisqu'en cabinet de consultation il n'y a pas d'anesthésie.

Ainsi réfléchissent nos énarques et diplômés de gestions des grandes écoles, un gamin du cours primaire est plus à même de se rendre compte du ridicule et de l'absurdité de ce système. Ou tout simplement est ce volontaire pour assurer des revenus substantiels aux profits de tous les intervenants de notre système de santé. De toute manière c'est le peuple qui va régler la note avec déduction des remboursements, alors pourquoi se priver de telles pratiques.

Le 21.10.2011. titi280955.unblog.fr

18/10/2011

Demande d'informations.

Je cherche à savoir, sans trouver sur internet, combien de bureaux de vote, sur un peu plus de 9000, ont été invalidés lors de la première et deuxième élection aux primaires socialiste, ainsi que le nombre de votants qui y sont rattachés.

Et ces votes invalidés font ils partie des chiffres de participation annoncés?

Merci par avance.

Le 18.10.2011. titi280955.unblog.fr

12/10/2011

Le faux pas de N. SARKOZY

Lors du conseil des ministres, N. Sarkozy critique les primaires estimant que cette pratique n'était pas dans l'esprit de la Vème   république. Car une élection présidentielle se fait sur 2 tours et non 4.

Bien évidemment le PS, M. Aubry, bille en tête, s'empare de cette appréciation de N. Sarkozy estimant que, c'était bien la preuve que N. Sarkozy est contre la démocratie.

Que N. Sarkozy ait fait preuve de légèreté  en tenant ces propos ne fait aucun doute. Mais M. Aubry n'est pas en reste en accusant le président de dédaigner la démocratie. En effet la démocratie c'est l'égalité et l'accessibilité à tout un chacun à un service.

Lorsqu'il y plus de 36 000 communes en France et seulement 10 000 bureaux de votes aux primaires socialiste il y à forcément une sélection qui a été faite. Pour exemple, en Moselle un département rural les habitants d'une commune 3 200 habitants doivent se rendre dans une commune de 1 100 habitants où sont invités les participants au vote à se déplacer sur une distance allant jusqu'à 15 kilomètres, pour une population totale de 13 000 habitants regroupant 15 communes.

Un autre point de vote est situé dans une commune de 539 habitants regroupe 30 communes pour une population de 15 000 habitants dont une de 3 600 habitants dont certains ont à se déplacer jusqu'à 15 kilomètres.

Une autre commune de 2 800 habitants, faisant partie d'une agglomération de 5 communes pour une population de 15 000 habitants , doit se rendre à  seulement 2 kilomètres dans une commune de 3 840 habitants.

La démocratie fait là preuve d'un manque total d'égalité entre que l'on réside dans une commune rurale ou une grande ville, il y a une grande différence. Effectivement pour les 36 785 communes de notre pays il n'y a que 9 500 bureaux de vote. De plus ces bureaux sont principalement situés dans les grandes agglomérations au détriment du monde rural. Peu importe que les péquenauds des communes rurales doivent faire des kilomètres pour aller voter, et peu importe toutes ces personnes âgées qui se déplacent difficilement, et puis peu importe tous ceux qui n'ont pas de moyen de transport, et au diable toutes les personnes hospitalisées puisque le vote par correspondance n'est pas admis.

Si telle est la  démocratie socialiste, privilégier les bobos au détriment des ploucs ruraux , il faut véritablement se poser les vraies questions. En fin de compte les paroles malheureuse de N. Sarkozy ne sont que la réalité des faits: les primaires socialiste sont totalement hors de l'esprit de la Vème république.

Tel est le dicton: avant de regarder dans l'œil du voisin il faut enlever la poutre qui est dans le sien, et balayer devant sa porte n'a jamais fait de mal à personne, et vive la démocratie socialiste!!!

le 12.10.2011. titi280955.unblog.fr

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique